Pierre Voélin

Sur La mort brève

Frontispice de Gérard Titus-Carmel

2017 ‒ 120 pages ‒ 14 x 22 cm ‒ ISBN 978.2.85194.979.0

Il n’est que de marcher aveugle
quitter la nuit osseuse
L’esprit s’ouvre à des puits de neige
Des voix disent que des mains saignent
A nouveau l’épée le murmure

Les premiers recueils désormais introuvables de Pierre Voélin réunis dans ce volume (Sur la mort brève, Lierres, La nuit osseuse et Lents passages de l’ombre), forment un diptyque avec De l’enfance éperdue. Nous sommes sur le territoire d’une poésie exigeante, de l’ordre du constat, qui ne prend langue qu’avec le réel et place Pierre Volélin aux côtés de Paul Celan ou Ossip Mandelstam.

  • 800 exemplaires sur vélin
    19 euros.