Paul Andreu

Deux lettres à un jeune architecte

Ilustrations de l’auteur.

2016 ‒ 80 pages ‒ 14 x 22 cm ‒ ISBN 978.2.85194.975.2

Évitons tout malentendu. Je ne refuse pas l’idée de théorie en architecture. Je crois même la théorie indispensable à la pratique de l’architecture. Mais je ne crois pas que la théorie puisse et doive jamais se transformer en une idéologie, une idéologie qui répond par avance à toutes les situations et qui fixe une fois pour toutes le domaine de la recherche.

Au printemps 1999, lors du concours pour la construction de l’Opéra de Pékin, Paul Andreu est sollicité pour donner une conférence sur ses idées et son travail d’architecte. Plutôt que de dresser une liste laborieuse de ses projets passés ou de se perdre dans des théories oiseuses sur l’architecture il écrit, clin d’œil à Rilke, une lettre dédiée aux jeunes architectes pleins de désirs et de questions.
Seize ans plus tard, il rédige une nouvelle lettre dans la même veine. Éditées pour la première fois en un seul volume et accompagnées de nouveaux dessins, ces deux lettres forment un dialogue où le Paul Andreu d’aujourd’hui répond à celui d’alors.

  • 1000 exemplaires sur vélin.
    15 euros.