Fernando Pessoa

Le banquier anarchiste

Introduction et traduction d’André Coyné.

Illustrations de Julio Pomar.

1997 ‒ 88 pages ‒ 14 x 22 cm

A la fin d’un dîner entre un banquier et l’un de ses amis, ce dernier s’interroge sur la manière dont ce «gros commerçant et accapareur notable» peut concilier l’exercice de sa profession avec de prétendues convictions anarchistes. Par le biais du dialogue socratique, ce pamphlet fustige les sophismes éhontés d’une bonne société «intellectuelle» qui se pique d’esprit révolutionnaire : la critique évoque irrésistiblement celle de la «gauche caviar».

Publié pour la premmière fois en 1922, Le banquier anarchiste est le seul récit au sens strict dont Pessoa soit venu à bout. Il tenait à ce texte au point de le signer de son nom véritable et d’en prévoir la traduction anglaise en espérant pour lui une «carrière» européenne.

  • Nouvelle édition en novembre 2017 à cinq cents exemplaires sur vélin de l’Alfama.
    16 euros.