Tshanyang Gyatsho

La raison de l’oiseau

Xylographie tibétaine complète de cinquante-huit poèmes.

Introduction, traduction et notes de Bénédicte Vilgrain.

1986 ‒ 96 pages ‒ 14 x 22 cm ‒ ISBN 978.2.85194.833.5

J’avais tant médité
sur le visage de mon Lama
et rien ne s’est dessiné dans mon esprit
que les traits de mon aimée.

Qui est-il, ce poète qui rirait d’être mêlé aux autres, mais que sa fragilité éloigne de tous, qui s’amuse de ce qu’on dit mais n’arrive pas à se faire comprendre, s’enivre de sa liberté mais ne peut ébaucher un pas sans souffrir ? Tshanyang Gyatsho est né au Tibet en 1683, année où meurt le Ve Dalaï Lama. Deux ans plus tard il est reconnu comme la réincarnation de ce dernier. Mais il continuera de travailler aux champs jusqu’à son intronisation lors de sa quinzième année. Peut-être est-ce alors ce manque d’instruction monacale qui le conduira à se rebeller contre tout protocole et s’adonner aux plaisirs de l’ivresse et de la chair jusqu’à lui valoir une réputation de libertin. Et ce sont alors par ces chants d’amour, plus que dans la pratique religieuse, que se découvre l’épanouissement spirituel du VIe Dalaï Lama.

  • 20 exemplaires sur vergé, tirage à la main des xylographies sur papier tibétain.
    indisponible.
  • Nouvelle édition au printemps 2012.
    16 euros.